Bretêche 2006

A l’œil : Robe dense pourpre avec  des reflets grenats.
Au nez : Le nez d’emblée minéral nous offre des nuances aromatiques diverses ou se mêlent des notes de poivrons doux et de pruneaux confits. A l’aération, des senteurs de fumées froides et de suie dominent l’ensemble fruité.
En bouche : La bouche encore un peu serrée dès l’attaque, avec ses  saveurs de pierre mouillée et de poivre noir ne demande qu’à s’assouplir. Après quelques temps  d’oxydation le nez se distingue par des fragrances de sous-bois et d’humus.

Conseils du sommelier :  A mettre en carafe 1 heure avant de déguster, servir à 16 degrés sur un dos de brochet rôti et des pommes de terre grenaille au laurier.

Temps de garde : 10 ans

Apogée : 2012